Le salon d'octobre 2017

Photo du Salon 2017 à voir en "Archives du Salon 2017"

Rapport d'activité

 

Projet « Rencontre des patrimoines », salon des associations de Patrimoine

 

(des territoires autour de St-Marcellin, du Royans et du Vercors)

 

les 7 et 8 octobre 2017

 

 

Rapport d'activité

 

  

Synthèse du projet et de ses objectifs

 

Il s'agit de regrouper les associations de Patrimoine d'un vaste territoire rassemblant trois Communautés de communes, afin d'exposer leurs activités de recherches et d'animation culturelle de leur patrimoine. Cette mise en vitrine vise trois objectifs :

 

  • renforcer les liens et les synergies entre associations qui présentent ainsi leurs recherches, animations, tours guidées et circuits, publications, à un réseau élargi ;

  • permettre la présentation de travaux d'histoire locale, créant un réseau pour favoriser les publications sur ce thème ;

  • d'offrir une vitrine ou une manifestation de la large action en faveur du patrimoine menée par nos associations qui peut intéresser un large public, intéresser fortement les élus pour cette politique culturelle et sociale, la positionner comme partenaire pour les acteurs touristiques, et motiver de nouveaux acteurs à s'impliquer dans cette activité.

 

 

 

Synthèse des principales démarches

 

A.- Coordination et suivi :

 

  • La décision d'organiser le salon a été, sur base d'une note de présentation, analysée le 30/11/2016, puis adoptée le 3/2/2017 au sein du « Groupe de rencontres amicales du patrimoine autour de St-Marcellin ».

  • Un groupe de coordination a été constitué de 7 personnes et a tenu cinq réunions les 17 mars, 12 mai, 30 juin, 30 août et 22 septembre ; chacune aboutissant à un rapport des décisions.

  

B.- Contact avec les partenaires publics :

 

  • Recherche documentaire sur les partenaires, personnes, objectifs, etc.

  • Ville de Saint-Marcellin : sur base de l'appui immédiat du Service Culturel de la Ville dès le 3 février, les réunions du 13 mai, 8 juin, 13 juillet, 4 et 14 septembre, ainsi que de nombreuses rencontres avec les services techniques, et la conclusion d'une convention de partenariat ont permis une bonne collaboration et un appui technique indispensable à la bonne réussite du projet.

 

  • Département de l' Isère : avec l'aide du Vice-président du Département Bernard Perazio, et du Service Patrimoine Culturel du Département, nous avons rédigé et introduit une demande de subvention auprès du Département, Direction Culture et Patrimoine, le 8 juin, ce qui nous a été accordé le 3 août.

  • Communauté de Communes Saint-Marcellin-Vercors-Isère-Communauté : nous avons rencontré le 11 avril la Direction de la Culture et du Patrimoine du SMVIC, rédigé et introduit une demande de subvention. Le résultat en a été négatif. Nous avons par ailleurs contacté l'Office du Tourisme dès le 27 mars, mais notre proposition de partenariat auprès du CA de l'EPIC de l'Office n'a finalement pas abouti.

  • Parc du Vercors : notre prise de contact et notre demande de subvention, fut introduite à une réunion du 15 juin. Le résultat a été négatif. Les contacts proposés n'ont pas eu de suivi.

  • Communauté de Communes Royans Vercors : nous avons eu un contact très tardif et informel avec le président de cette Communauté de Communes.

  • EPIC Musée de l'Eau : nous avons demandé et obtenu un appui pour la journée préparatoire du 17 juin (salle de séminaire, accueil-café et boissons).

  

C.- Organisation des associations autour du projet, réseau

 

  • Premiers contacts : dès l'adoption du projet, nous avons eu des contacts directs avec certaines associations : Royans d'hier et d'aujourd'hui, Patrimoin'Art Hostun, Groupe Patrimoine de Rovon, par exemple.

  • Sur base d'une lettre d'appel à participer adressée fin avril, nous avons eu le contact avec une bonne trentaine d'associations. Presque toutes ont répondu à l'appel. Cinq associations n'ont pu participer pour diverses raisons, deux associations n'ont pas réagi.

  • La réunion préparatoire du 17 juin avait pour objet de permettre la Rencontre entre associations et l'examen du projet de salon, ses objectifs et ses modalités. Repas en commun et visite commentée du bourg, avec photo de presse du groupe, complétaient le programme. Ceci a nécessité une organisation et des documents utiles.

  • Vers la fin août, une deuxième lettre a donné les détails d'organisation du salon. De nombreux contacts de détail organisationnel et d'aide ont encore été pris en septembre.

  • Un suivi de nouvelles demandes à participer et de nouvelles inscriptions a été assuré.

  

D.- Organisation du partenariat avec la Ville de Saint-Marcellin

 

De nombreuses démarches ont assuré ce partenariat, et notamment :

 

  • Première option sur les salles,

  • Réservation des salles et des équipements avec les fiches techniques,

  • appui du Service culturel pour l'organisation, le lien avec les services et l'invitation aux élus.

  • Deux visites des salles (Mai, septembre).

  • Evolution vers une convention de Partenariat.

  • Réalisation graphique de l'affiche avec plusieurs évolutions à notre demande, déclinaison pour flyer, carton d'invitation et banderoles.

  • Apport de l'équipement de la salle en grilles et suivi de l'apport de grilles des autres mairies.

  

E.- Démarches de communication

 

  • Une stratégie de communication a été établie en coordination.

  • Un Site Web et une page Facebook ont été ouverts six semaines avant le salon, et ont été régulièrement alimentées et animées.

  • La Presse écrite a été contactée et alimentée avec succès : Mémorial de St Marcellin, Dauphiné libéré, Echo des Passions, Mag-Ville ont répercuté le projet et la réalisation du projet.

  • La Presse web a aussi été alimentée : Le lien local, Initiatives Vercors, et autres agendas

  • Un contact avec les Affiches de Grenoble avait été pris. Les restrictions de subvention n'ont pas permis cette promotion auprès de ce public.

  • 3000 Flyers ont été distribués par 30 associations.

  • 10 Banderoles ont été produites tardivement. Ici aussi les restrictions de subvention ont limité cette ligne d'action.

  • Les Radios ont également été contactées : Radio Royans (interview François Caperan), France Bleu Isère le samedi matin, France Bleu Drôme (rappel du communiqué).

  • Enfin, un « livret du visiteur », présentant l'identité et les adresses de contact de chacune des associations partenaires, a permis de matérialiser et de visualiser le nouveau réseau constitué à l'occasion de ce projet. Il servira de carte de visite du réseau pour la suite du projet.

  

E.- Démarches relatives aux conférences

 

  • Un choix de conférenciers, mettant en valeur les recherches des historiens locaux et des associations, a été établi de manière équilibrée.

  • Outre l'établissement de la liste, la définition des sujets avec les auteurs, les prescription d'une « mini-conférence », la programmation horaire, l'organisation technique de la salle, le fléchage vers la salle ont été assurés. Et la communication sur ce programme a été diffusée.

  

F.- Démarches relatives à l'équipement de la salle

 

  • De nombreuses taches techniques ont été coordonnées : Visite de la salle et du mobilier, Plan de disposition des stands, organisation du prêt de grilles par quatre mairies en plus de la Ville de St MArcellin, établissement d'un second plan en fonction de l'évolution du projet, organisation d'un garde-corps pour la scène, organisation d'un parcours expo, montage du vendredi matin et du samedi matin ; démontage et mise en ordre du dimanche soir.

  

G.- Démarches relatives aux autres animations

 

  • Autorisation de buvette

  • Appel aux gateaux, à la vaisselle supplémentaire

  • Achat de boissons

  • Choix de traiteur, réservation des repas exposants

  • Equipe de buvette et d'intendance

  • Animation d'ambiance avec micro baladeur

  • Accueil de l'équipe protocole de la Ville de Saint Marcellin

  

Synthèse du Déroulement et évaluation

 

Le Salon Rencontre des Patrimoines a connu un important succès, qui a surpris jusqu'aux organisateurs. La présence des élus, l'intérêt du public et la pleine participation des associations ont témoigné du bien-fondé du projet. C'est un important succès pour cette première réalisation.

 

 

Il n'y a pas eu une évaluation précise du public présent. On l'estime prudemment à 500 personnes à peu près. On peut estimer qu'une petite centaine de personnes ont participé au déroulement en tant que responsables des stands associatifs et des équipes d'organisation, et que trois à quatre cent personnes ont en outre visité le salon.

 

Les trois sessions de conférence ont attiré au total +/- 200 personnes (60 + 50 + 90).

 

Les élus ont honoré de leur présence le vernissage du salon (et notamment : la députée Elodie Jacquier-Laforge, le vice-président du département Bernard Perazio, le président de la Communauté de Communes Frédéric De Avezedo, le Maire de la Ville de Saint-Marcellin Jean-Michel Revol et plusieurs Maires, vice-présidents de Com Com et autres élus. Plusieurs élus sont revenu en visite durant les deux journées du salon et ont été enthousiastes devant le succès.

 

Enfin les associations ont plébiscité le projet du salon. Cela leur a permis de sortir de leur isolement, d'établir de nombreux contacts et d'en retirer un nouveau dynamisme et un public élargi pour leurs activités. À l'heure de fermeture du dernier jour du salon, c'est spontanément que tous les participants ont applaudi, convenant de la bonne réalisation du salon.

 

  

Il faut souligner combien la bonne entente du groupe de coordination et la bonne distribution des tâches ont permis de réaliser ce premier projet et de résoudre de nombreuses questions pour aboutir à un plein succès de toute une équipe.

 

 

 

En détail, on on a noté les remarques suivantes :

 

  • le programme des conférences est un élément de contenu attractif supplémentaire du salon qui a connu un bon succès :

  • les stands étaient trop étroits pour beaucoup d'associations, et parfois les séparations n'étaient pas assez claires entre elles ;

  • les quelques panneaux d'exposition proposés, que ce soit la généalogie ou des photos et images, ont attiré le regard d'une partie du public ;

  • la réalisation et l'installation de banderoles doit être amélioré (trop petites, trop tardives) ;

  • il faut trouver le moyen de mieux informer et attirer les régions proches (Grenoble, Romans, Villard, Voiron), par le réseau associatif d'abord (améliorer les contacts avec les associations de la FAPI et du CAP26/07), par la publicité ensuite (encarts payants...) ;.

  • un partenariat avec les radios France Bleu Isère, Drome-Ardèche doit être recherché ;

  • il faut globalement plus d'espace, y compris pour des rencontres conviviales, des retrouvailles (fréquentes!) autour du thème du patrimoine ;

  • c'est notamment une préparation un peu tardive qui explique les manquements ;

  • il ne faut pas strictement d'animation micro (vu l'animation dans la salle), mais les annonces micro sont nécessaires.

 

Ces divers éléments (et d'autres) seront mieux pris en compte avec davantage de recul et après l'analyse de la reconduction éventuelle du projet en 2018.

 

Version du 5 novembre 2017

 


Réseau "Rencontre des Patrimoines"

 

Le Réseau Rencontre des Patrimoines est actuellement une association de fait regroupant une trentaine d'associations d'un territoire Saint-Marcellin/Royans/Vercors (Isère et Drôme). Il est animé par un groupe de coordination et  est représenté officiellement par une de ses associations.             Actuellement : Si Pont-en-Royans m'était conté |  3, Place de la Halle |38680 Pont-en-Royans

                      e-mail (supprimez les crochets !) : pont-patrimoine<<@>>sfr.fr